Titulaire d’un doctorat, Jill Biden est la première First lady à reprendre son métier, qu’elle cumule avec ses obligations présidentielles.Titulaire d’un doctorat, Jill Biden est la première First lady à reprendre son métier, qu’elle cumule avec ses obligations présidentielles.

Titulaire d’un doctorat, Jill Biden est la première First lady à reprendre son métier, qu’elle cumule avec ses obligations présidentielles.

La Première dame fait sa rentrée. Mardi, Jill Biden a recommencé a dispenser ses cours au sein du Northern Virginia Community College, appliquant ainsi les consignes de réouverture progressive des établissements scolaires données par l’administration Biden, rapporte le New York Times.

« Aussi difficile que cela a été, je n’ai jamais été aussi fière d’être professeure. Nous avons relevé nos manches (…) nous nous sommes soutenus les uns les autres et nous avons porté ce fardeau tous ensemble », a-t-elle salué, rendant « hommage aux héros des salles de classe » après une année d’enseignement à distance.

Jill Biden est titulaire d’un doctorat en sciences de l’éducation et apprend aux élèves du Northern Virginia Community College à rédiger des dissertations et à améliorer leur expression écrite.

« Alors que nous retournons dans nos salles de classe, il faut que nous réussissions tous à garder nos écoles sûres et ouvertes », a-t-elle écrit dans un article publié dans le Time Magazine la semaine dernière. « Nous devons nous rappeler que notre ennemi est le virus, pas les uns les autres », a martelé celle qui porte l’appel de son époux à se faire vacciner contre le Covid-19.

Elle est par ailleurs la première femme de président à reprendre ainsi ses fonctions, et cela « devrait être une source d’inspiration pour les femmes du monde entier », a soutenu Jimmie McClellan, doyen des arts libéraux au Northern Virginia Community College et superviseur de Jill Biden.

Et d’ajouter: « Peu importe ce que votre conjoint exerce comme métier, vous pouvez avoir votre propre carrière. »

Mais l’épouse de Joe Biden n’en délaisse pas pour autant ses fonctions de First lady. Son agenda est organisé pour lui permettre de répondre à ses deux impératifs: elle dispense ses cours le mardi et vendredi, matin et après-midi, et ses déplacements officiels sont organisés autour de ces dates.