« Après cinq années (de procédure), Mme Zervos ne souhaite plus avoir de litige avec l’accusé et s’est assurée du droit de parler librement de son expérience », ont indiqué ses avocates.

« Après cinq années (de procédure), Mme Zervos ne souhaite plus avoir de litige avec l’accusé et s’est assurée du droit de parler librement de son expérience », ont indiqué ses avocates.[#item_full_content]