Facebook prévoit d’embaucher 10 000 personnes d’ici à cinq ans dans l’Union européenne pour travailler sur le « métavers ». Ce monde parallèle numérique représente le graal pour Mark Zuckerberg, fondateur et patron du géant américain des réseaux sociaux.Facebook prévoit d’embaucher 10 000 personnes d’ici à cinq ans dans l’Union européenne pour travailler sur le « métavers ». Ce monde parallèle numérique représente le graal pour Mark Zuckerberg, fondateur et patron du géant américain des réseaux sociaux.

Facebook prévoit d’embaucher 10 000 personnes d’ici à cinq ans dans l’Union européenne pour travailler sur le « métavers ». Ce monde parallèle numérique représente le graal pour Mark Zuckerberg, fondateur et patron du géant américain des réseaux sociaux.