Au 44e jour de guerre en Ukraine, tous les regards sont tournés vers la ville de Borodyanka. Après la découverte du massacre de Boutcha, la situation dans cette ville pourrait être encore pire, « bien plus horrible », selon les mots du président ukrainien, Volodymyr Zelensky. 26 cadavres de civils ont été découverts, laissant présager de nombreuses autres victimes.