Le candidat d’extrême droite, qui reconnaît avoir « dit une bêtise » après avoir fait le « pari » que la Russie n’envahirait pas l’Ukraine, juge que les réfugiés de guerre doivent rester en Pologne pour plus « facilement rentrer chez eux quand la guerre sera finie ».

Le candidat d’extrême droite, qui reconnaît avoir « dit une bêtise » après avoir fait le « pari » que la Russie n’envahirait pas l’Ukraine, juge que les réfugiés de guerre doivent rester en Pologne pour plus « facilement rentrer chez eux quand la guerre sera finie ».[#item_full_content]