Seule porte de sortie pour fuir Irvin et les bombes russes : une planche de 50cm de large, à moitié enfoncée dans l’eau. Les forces ukrainiennes ont détruit le pont en béton à l’entrée de la ville, pour empêcher le passage des blindés russes. Une grande partie des quartiers ont été détruits par des bombardements, alors même sans couloir humanitaire, les habitants sont prêts à tout pour partir. 10.000 d’entre eux ont déjà pris la fuite. 

Seule porte de sortie pour fuir Irvin et les bombes russes : une planche de 50cm de large, à moitié enfoncée dans l’eau. Les forces ukrainiennes ont détruit le pont en béton à l’entrée de la ville, pour empêcher le passage des blindés russes. Une grande partie des quartiers ont été détruits par des bombardements, alors même sans couloir humanitaire, les habitants sont prêts à tout pour partir. 10.000 d’entre eux ont déjà pris la fuite. [#item_full_content]