Dès que l’alerte sonne pour signaler un (potentiel) bombardement, les habitants de Kiev ont pour consigne de s’abriter en sous-sol, notamment dans le métro de la capitale.

Dès que l’alerte sonne pour signaler un (potentiel) bombardement, les habitants de Kiev ont pour consigne de s’abriter en sous-sol, notamment dans le métro de la capitale.[#item_full_content]