Vieira, une réfugiée ukrainienne témoignait au micro de BFMTV. Elle a passé des heures et des heures sur la route avant de franchir la frontière polonaise. Elle raconte la déchirure que ça a été d’abandonner ses proches.

Vieira, une réfugiée ukrainienne témoignait au micro de BFMTV. Elle a passé des heures et des heures sur la route avant de franchir la frontière polonaise. Elle raconte la déchirure que ça a été d’abandonner ses proches.[#item_full_content]