Le pays connaît une crise sans précédent depuis quelque temps. La capitale haïtienne et des villes de provinces sont théâtres des scènes de pillage, barricades et pneus enflammés obstruant les principaux axes routiers. Ce samedi 17 septembre 2022, la commune de Saint-Louis a connu des fortes turbulences. Des citoyens en colère ont vandalisé le local de la mairie de cette commune après avoir érigé des barricades, nous dit notre correpondant dans la métropole du Nord-ouest, Rock Juvens Clavel.

Alors qu’au niveau de Port de Paix, chef-lieu du département du Nord-ouest, un calme apparent est constaté pendant cette crise, la commune de Saint-Louis a haussé le ton.
En effet, ce samedi 17 septembre 2022, la mairie de Saint-Louis a été sévèrement saccagée. Les protestataires ont quasiment tout emporté lors de cette scène de pillage.

Après avoir perpétré cet acte de vandalisme, ils ont pris la direction de la résidence privée du Maire principal de la ville M. Gaston Estimable.
Grâce à l’intervention de la police nationale, la foule a été dispersée.

Ces manifestations reprochent le premier citoyen de la ville d’avoir stocké des kits alimentaires offerts par le Fonds d’Assistance Économique et Sociale (FAES).
Selon eux, le Maire a mis trop de temps avant de distribuer ces kits alors que la population meurt de faim, nous dit notre correspondant permanent Rock Juvens Clavel.

Au niveau de la capitale haïtienne, la journée du samedi 17 septembre, un calme apparent a été constaté.
Les membres de la population ont eu le temps de ravitailler pour attendre au pire, qui sait !

Richarson Bigot

Richardsonwiltesbigot@gmail.com