C’est autour du thème: « Le pouvoir du juge de créer le droit » que s’est déroulée la finale de ce concours de plaidoirie organisée par le barreau des Côteaux en date du 14 juillet 2022. La jeune avocate Yvelise Saintidor est la gagnante de ce concours. Elle est du coup habilitée à représenter son barreau lors de la 2e édition du concours national de plaidoirie ainsi qu’au niveau international sous l’égide de la conférence internationale des Barreaux (CIB).

C’est un concours qu’organisent tous les 18 barreaux de la république pour déterminer un représentant dans le concours national de plaidoirie. Au niveau de la juridiction des Côteaux, les dés sont jetés. Le 14 juillet dernier a eu lieu la grande finale de ce concours interne à Côteaux. Un jury composé du Bâtonnier de ladite juridiction et également Président de la fédération des barreaux d’Haïti, Me Jacques Letang, de la Juge près le tribunal de première instance des Cayes, Me Rosemarthe Louis Jeune et l’ancien Commissaire du Gouvernement près le tribunal de première instance des Cayes et actuel Coordonnateur du bureau des droits humains du Sud, Me Marcelo Jean Louis.

Après délibération, c’est Me Saintidor qui a remporté haut la main ce concours. Du coup, elle aura à représenter son barreau dans le concours de plaidoirie national.
Cette brillante avocate et étudiante en journalisme à l’ISNAC, a été finaliste dans la 5e édition d’un concours de plaidoirie organisé en 2020 par le bureau des droits humains en Haïti. Jusqu’à date elle travaille au sein de cette institution à titre de défenseur des Droits Humains.

Le barreau des Côteaux est très jeune, il a été créé en mai 2010, soit 7 ans après la création de ce tribunal. Ce barreau se donne également pour mission de renforcer l’appareil judiciaire par la présence constante des avocats stagiaires et militants dans le grand Sud du pays.

Richarson Bigot

Richardsonwiltesbigot@gmail.com