IGPNH : Carl Henry Boucher n’est pas tiré d’affaire

0
112

« L’inspecteur général Carl-Henry BOUCHER n’est plus en isolement, mais est plutôt frappé de mesures conservatoires ». C’est du moins ce qu’a fait savoir, ce mardi, le porte-parole de l’Inspection Générale de la Police Nationale d’Haïti. Jonet VITAL souligne que l’IGPNH garde encore à l’œil le responsable des renseignements généraux de la PNH qui devra se mettre disponible pour les besoins de l’enquête.

Par ailleurs, l’inspecteur divisionnaire prend le contre-pied des allégations selon lesquelles l’IG Boucher a été enfermé dans un cahot et que son protocole médical aurait été intentionnellement modifié. L’inspecteur général Carl-Henry Boucher a été placé en isolement, son arme de service confisquée, après son audition le mardi 16 mars 2021 dans le cadre de l’opération policière du 12 mars 2021, tournée au carnage au village de Dieu.

Dans l’intervalle, 145 dossiers d’enquête ont été traités par l’Inspection générale de la Police nationale d’Haïti entre février et mars 2021.

« Deux rapports ont été signés et transférés à la direction générale », selon le porte-parole de l’institution. Jonet VITAL informe aussi que l’IGPNH a acheminé 16 recommandations à la hiérarchie de l’institution policière au cours de cette même période. Du nombre, 3 suspensions, deux avertissements et un dossier transféré au tribunal de première instance. L’inspecteur divisionnaire indique que d’autres enquêtes d’importance sont en cours au niveau de l’IGPNH, concernant notamment les policiers frappés de décisions de justice.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici