A l’ouest de la capitale ukrainienne, des civils sont encore sous les décombres des immeubles bombardés il y a plus d’un mois par les forces russes.