Un nouveau contingent a été déployé dimanche pour porter assistance aux soldats du feu locaux. En une dizaine de jours, 56.000 hectares de terres ont été ravagés par les flammes.Un nouveau contingent a été déployé dimanche pour porter assistance aux soldats du feu locaux. En une dizaine de jours, 56.000 hectares de terres ont été ravagés par les flammes.

Un nouveau contingent a été déployé dimanche pour porter assistance aux soldats du feu locaux. En une dizaine de jours, 56.000 hectares de terres ont été ravagés par les flammes.

Les chiffres donnent la mesure de l’ampleur du désastre. Selon le système européen d’information sur les feux de forêt, près de 56.000 hectares de terres ont été ravagés par des incendies multiples en Grèce ces douze derniers jours, en particulier sur l’île d’Eubée. Alors que les flammes continuent de sévir, 101 nouveaux renforts issus du sud de la France ont été déployés dimanche.

Le détachement le plus important provient des Alpes-Maritimes. 24 pompiers de la caserne Saint-Jean de Cagnes-sur-Mer ont été mobilisés pour cette opération extérieure.

« On va être mis à disposition et intégrés, je pense, dans un dispositif existant qui sera probablement international, a indiqué un soldat du feu sur BFM Nice Côte d’Azur. Quand on regarde le journal télévisé, on voit qu’il n’y a pas que des Grecs. Il y a un petit peu de tout qui est venu en renfort. Ce sera à eux de nous donner les objectifs à atteindre, les missions et les lieux où on doit intervenir. »

Le déplacement des soldats du feu se fera par l’Italie, a détaillé Éric Ciotti, député Les Républicains des Alpes-Maritimes, sur notre antenne. Ils seront accompagnés de véhicule « de dernière génération ».

23 pompiers des Bouches-du-Rhône ont également pris la route dimanche, ainsi que 9 marins-pompiers de Marseille.

S’agissant du Var, 15 pompiers du Groupe d’intervention Feux de Forêt, équipés d’un véhicule de secours à personne tout terrain, ont été désignés.

« Après une nuit de route pour gagner le port d’Ancone, en Italie, et la jonction avec nos collègues allemands, le détachement de pompiers français s’apprête à embarquer pour la Grèce », a écrit le SDIS 83 sur Twitter ce lundi. (…) « Ils rejoignent nos cinq collègues déjà sur place », est-il précisé.

Les autres soldats du feu déployés proviennent du Vaucluse, du Gard ou de l’Hérault. Autant de départements en proie à de fréquents feu de forêts lors des périodes estivales. En cause: les fortes chaleurs, la sécheresse et des vents parfois violents. Des conditions particulières qu’ils retrouveront à leur arrivée en Grèce.