La crise du carburant n’est pas sans effet. La capitale haïtienne, ces derniers temps, est devenue le lieu d’exposition des piles d’immondices. Les services de la voirie des mairies ne cessent de faire montre de leur incapacité. Nombreuses sont les rues et impasses obstruées par des montagnes de détritus encombrant la voie publique. En Haïti, humains, animaux et fatras sont contraints à la cohabitation.

De portail Léogane, passant par la rue Monseigneur Guilloux à Lalue, les monticules d’immondices occupent la moitié de la voie publique. Au niveau de Bois Verna, certaines rentrées des ruelles sont obstruées.

Impossible d’emprunter l’avenue N, car elle est bloquée au niveau de l’ancien local de l’ANDC. A l’angle de la rue Capois et l’avenue Jean Paul II, c’est le même constat. A l’angle de la rue Cameau et l’avenue Magloire Ambroise, les détritus imposent leur loi.
Au niveau de la rue Monseigneur Guilloux, à côté du stade Sylvio Cator, une partie de cette rue est occupée jusqu’à 30 mètres par des montagnes de fatras.
A carrefour Petit Four, non loin de la DGI, c’est la désolation. Une pile géante de détritus est abandonnée sur la voie publique depuis plusieurs jours.

Ce triste constat est fait également au niveau de la commune de Pétion-Ville où plusieurs lots de fatras sont abandonnés dans plusieurs rues.

A Delmas, des débris de pneus et de barricades sont encore empilés dans plusieurs rues de cette commune, car plusieurs manifestations antigouvernementales ont été organisées dans cette commune voisine de Port-au-Prince.

Les hôpitaux sont obligés de fermer leurs portes et la population s’expose davantage aux conséquences de l’insalubrité à un moment où le choléra refait surface. Le grand absent demeure le MTPTC dont Rosemond Pradel est le titulaire. Membre influent du Parti Fusion qui ne ratait jamais l’occasion de critiquer ce qu’il appelait « l’incompétence de l’administration du feu Jovenel Moïse » Aujourd’hui, l’ingénieur Pradel est au pied du mur pour zéro résultat.

Richarson Bigot

Richardsonwiltesbigot@gmail.com