Le touriste français a été reconnu coupable ce mardi d’espionnage et de propagande à l’encontre du régime. Il avait été arrêté il y a environ un an et demi après avoir pris des photos « interdites » dans un parc naturel à l’aide d’un drone.

Le touriste français a été reconnu coupable ce mardi d’espionnage et de propagande à l’encontre du régime. Il avait été arrêté il y a environ un an et demi après avoir pris des photos « interdites » dans un parc naturel à l’aide d’un drone.[#item_full_content]