Après 35 jours de grève de la faim, Benjamin Brière, récemment condamné en Iran pour « espionnage » et « propagande », a décidé de s’alimenter à nouveau d’après sa sœur.

Après 35 jours de grève de la faim, Benjamin Brière, récemment condamné en Iran pour « espionnage » et « propagande », a décidé de s’alimenter à nouveau d’après sa sœur.[#item_full_content]