Le président américain Joe Biden a promis jeudi de ne « laisser personne mettre le couteau sous la gorge de la démocratie » américaine, après avoir accusé son prédécesseur Donald Trump d’avoir « tenté d’empêcher un transfert pacifique du pouvoir » le 6 janvier dernier lors de l’assaut du Capitole. En dénonçant de prétendues fraudes, « l’ancien président des Etats-Unis a créé et répandu un tissu de mensonges à propos de l’élection de 2020, il l’a fait car il préfère le pouvoir aux principes », a dit Joe Biden, soulignant que l’ex-président républicain avait « bâti son mensonge pendant des mois » avant le scrutin.

Le président américain Joe Biden a promis jeudi de ne « laisser personne mettre le couteau sous la gorge de la démocratie » américaine, après avoir accusé son prédécesseur Donald Trump d’avoir « tenté d’empêcher un transfert pacifique du pouvoir » le 6 janvier dernier lors de l’assaut du Capitole. En dénonçant de prétendues fraudes, « l’ancien président des Etats-Unis a créé et répandu un tissu de mensonges à propos de l’élection de 2020, il l’a fait car il préfère le pouvoir aux principes », a dit Joe Biden, soulignant que l’ex-président républicain avait « bâti son mensonge pendant des mois » avant le scrutin.[#item_full_content]