Un double attentat suicide revendiqué par le groupe jihadiste Etat islamique a fait des dizaines de morts dont treize soldats américains à l’aéroport de Kaboul. Confronté à la plus grave crise depuis le début de son mandat et visiblement secoué, le président américain Joe Biden a réagi en promettant de « pourchasser » et de « faire payer » les auteurs de l’attaque.Un double attentat suicide revendiqué par le groupe jihadiste Etat islamique a fait des dizaines de morts dont treize soldats américains à l’aéroport de Kaboul. Confronté à la plus grave crise depuis le début de son mandat et visiblement secoué, le président américain Joe Biden a réagi en promettant de « pourchasser » et de « faire payer » les auteurs de l’attaque.

Un double attentat suicide revendiqué par le groupe jihadiste Etat islamique a fait des dizaines de morts dont treize soldats américains à l’aéroport de Kaboul. Confronté à la plus grave crise depuis le début de son mandat et visiblement secoué, le président américain Joe Biden a réagi en promettant de « pourchasser » et de « faire payer » les auteurs de l’attaque.