Le nord-est des États-Unis a été frappé par une tempête de neige d’une rare intensité. Samedi en fin de journée, la ville de Boston avait reçu près de 60 cm de neige, égalant le record de 2003, tandis que toute la région est quasi-paralysée, avec chaos dans les transports, coupures d’électricité et températures polaires.

Le nord-est des États-Unis a été frappé par une tempête de neige d’une rare intensité. Samedi en fin de journée, la ville de Boston avait reçu près de 60 cm de neige, égalant le record de 2003, tandis que toute la région est quasi-paralysée, avec chaos dans les transports, coupures d’électricité et températures polaires.[#item_full_content]