La Conférence Haïtienne des Religieux invite Jovenel Moïse à respecter les lois du pays

0
546

La Conférence Haïtienne des Religieux-ses (CHR) a exprimé, dans une lettre ouverte adressée au président Jovenel Moïse, ses préoccupations par rapport à la situation du pays qui se détériore de plus en plus.

Dans cette correspondance, la structure religieuse qui est revenue sur la note de la Conférence des Evêques d’Haïti en date du 2 février 2021 dressant un tableau sombre de la conjoncture socio-politique en Haïti, met le chef de l’Etat face à ses responsabilités.

Sans faux fuyant, la CHR déplore que depuis aucune initiative de nature à alléger la souffrance de la population et redresser la situation sécuritaire du pays n’ait été prise. « Aujourd’hui encore, le tableau ne fait que s’assombrir. Aucune décision sérieuse n’a été prise pour alléger les souffrances du peuple ni pour le protéger contre les assauts de tout bord », a souligné la CHR à l’attention de Jovenel Moïse.

D’après les Religieux, le chef de l’Etat n’œuvre que pour l’accomplissement de son mandat pendant que la situation sécuritaire du pays se dégringole. « La seule chose qui semble vous intéresser c’est de boucler à tout prix, un soi-disant mandat au mépris des revendications ô combien légitimes d e tout un peuple. », conclut la CHR, invitant Jovenel Moïse à respecter les lois du pays.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici