La grande table utilisée par la Russie pour la rencontre entre Vladimir Poutine et Emmanuel Macron avait une utilité, autre que visuelle. Selon Reuters, elle servait à faire respecter la distanciation sociale en absence de test PCR. Le président de la République a refusé de se faire tester, car la procédure aurait été trop longue.

La grande table utilisée par la Russie pour la rencontre entre Vladimir Poutine et Emmanuel Macron avait une utilité, autre que visuelle. Selon Reuters, elle servait à faire respecter la distanciation sociale en absence de test PCR. Le président de la République a refusé de se faire tester, car la procédure aurait été trop longue.[#item_full_content]