Maitre Camille Occilus n’entend pas lâcher l’affaire Dermalog… Le coordonnateur général de l’Organisation citoyenne pour une nouvelle Haïti poursuit son plaidoyer contre le contrat « jugé frauduleux » liant l’Etat haïtien et la firme allemande.

A en croire Maitre Camille Occilus, en Allemagne également des organisations ainsi que la presse de ce pays enquêtent sur cette firme qui, semble-t-il, aurait remporté l’appel d’offre pour la confection des cartes d’identification nationale en Haïti dans des conditions douteuses.

En novembre dernier, l’organisme de défense et de promotion de droits humains avait annoncé avoir écrit à l’ambassadeur de la République Fédérale d’Allemagne en Haïti, Jens Kraus-Massé, lui informant de la signature d’un contrat  jugé illégal entre une société de biométrie d’Allemagne au nom de DERMALOG.

Dans cette correspondance en date du 16 novembre 2020, l’OCNH avait  attiré l’attention du diplomate sur le fait que ledit contrat ne respecte aucune norme juridico-administrative.

Malgré deux rapports défavorables de la cour supérieure des comptes, l’administration Moïse avait signé un contrat avec la firme allemande, Dermalog, pour la production de cartes d’identification nationale, rappelle Maître Occilus.