Le gouvernement allemand a décidé d’autoriser la livraison à l’Ukraine de 400 lance-roquettes antichar, rompant ainsi sa politique suivie ces dernières années d’interdiction de toute exportation d’armes létales en zone de conflit, a indiqué à l’AFP samedi une source gouvernementale.

Le gouvernement allemand a décidé d’autoriser la livraison à l’Ukraine de 400 lance-roquettes antichar, rompant ainsi sa politique suivie ces dernières années d’interdiction de toute exportation d’armes létales en zone de conflit, a indiqué à l’AFP samedi une source gouvernementale.[#item_full_content]