David Martinon, ambassadeur de France en Afghanistan, révèle en exclusivité sur BFMTV le contenu d’une difficile négociation avec un chef taliban lors de l’évacuation de 2400 personnes mise en œuvre par les autorités françaises en août dernier. Pour autoriser le convoi français à quitter l’ambassade, celui-ci a exigé que la France prenne en charge sa femme et ses enfants. Les Français n’ont pas eu le choix: ils ont dû céder.

David Martinon, ambassadeur de France en Afghanistan, révèle en exclusivité sur BFMTV le contenu d’une difficile négociation avec un chef taliban lors de l’évacuation de 2400 personnes mise en œuvre par les autorités françaises en août dernier. Pour autoriser le convoi français à quitter l’ambassade, celui-ci a exigé que la France prenne en charge sa femme et ses enfants. Les Français n’ont pas eu le choix: ils ont dû céder.[#item_full_content]