Aux États-Unis, et sur ordonnance, l’application NightWare a obtenu le feu vert pour être utilisée avec l’Apple Watch. Testée cliniquement, cette application surveille le sommeil des personnes qui souffrent de troubles post-traumatiques, et permet de détecter les phases de cauchemar.

Au fil des années, les montres connectées proposent de plus en plus d’options liées à la santé et, récemment, nous avons testé la ScanWatch de Withings, capable de détecter la fibrillation auriculaire mais aussi de repérer les perturbations respiratoires du sommeil ou encore de vérifier la saturation en oxygène dans le sang. L’Apple Watch n’est pas en reste et bientôt, elle devrait pouvoir être capable de prévenir les… cauchemars.

La FDA (Food and Drug Administration) vient en effet d’autoriser aux États-Unis la commercialisation de NightWare, une application surveillant le sommeil des personnes qui souffrent de troubles de stress post-traumatiques. « Le sommeil fait partie intégrante de la routine quotidienne d’une personne. Cependant, certains adultes qui souffrent de terreurs nocturnes ou de cauchemars dus au SSPT ne peuvent pas obtenir le repos dont ils ont besoin. L’autorisation d’aujourd’hui offre une nouvelle solution de traitement à faible risque qui utilise la technologie numérique dans le but de soulager temporairement les troubles du sommeil liés aux cauchemars », peut-on lire dans le texte qui autorise l’application.

Conçue pour l’Apple Watch, qui surveille désormais le sommeil depuis sa dernière version, cette application est testée cliniquement sur 70 patients, et son but est d’éviter que les personnes fassent des cauchemars. Pour cela, le système utilise les données de mouvement et les différents capteurs comme la fréquence cardiaque pour détecter si la personne fait un cauchemar.

Ces données sont envoyées au serveur Nightware et, à l’aide d’un algorithme propriétaire, l’appareil crée un profil de sommeil unique pour chaque  patient. Lorsque Nightware détecte qu’un patient commence à s’agiter ou vit un cauchemar en fonction de son analyse de la fréquence cardiaque et des mouvements corporels, l’appareil émet des vibrations au poignet via l’Apple Watch. Ces vibrations sont assez puissantes pour perturber le rêve, sans pour autant réveiller la personne.

Précision importante : Nightware est disponible uniquement sur ordonnance et est destiné à un usage domestique. Ainsi, la FDA rappelle d’abord que cette application n’est pas une thérapie autonome pour les troubles de stress post-traumatiques. Elle doit donc être utilisée en association avec des médicaments prescrits et d’autres thérapies recommandées pour les cauchemars et les troubles du sommeil associés.

Cette application ne doit pas être utilisée pour les cas de somnambulisme et la montre ne doit pas être portée pendant la journée pour éviter les fausses alertes. Une chose est sûre, les essais cliniques ont démontré une amélioration nette du sommeil chez les personnes qui portaient l’Apple Watch avec cette application. Ce qui motive sa mise en circulation.

Intéressé par ce que vous venez de lire ?

Abonnez-vous à la lettre d’information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici