Salman Rushdie a été visé par une fatwa de l’ayatollah iranien Ruhollah Khomeyni en 1989 après la publication de ses « Versets sataniques » l’année précédente, livre que de nombreux musulmans considèrent comme blasphématoire.Salman Rushdie a été visé par une fatwa de l’ayatollah iranien Ruhollah Khomeyni en 1989 après la publication de ses « Versets sataniques » l’année précédente, livre que de nombreux musulmans considèrent comme blasphématoire.