L’avocat de la star demande, dans un dossier remis à la justice, le retrait immédiat de Jamie Spears. Selon lui, le père de la chanteuse espère obtenir un dédommagement.L’avocat de la star demande, dans un dossier remis à la justice, le retrait immédiat de Jamie Spears. Selon lui, le père de la chanteuse espère obtenir un dédommagement.

L’avocat de la star demande, dans un dossier remis à la justice, le retrait immédiat de Jamie Spears. Selon lui, le père de la chanteuse espère obtenir un dédommagement.

Britney Spears n’est pas encore libre. Mathew Rosengart, l’avocat de la chanteuse, accuse son père Jamie de s’attarder à la tête de sa tutelle afin d’obtenir 2 millions de dollars. Dans un dossier transmis à la justice américaine mardi, le conseil de la star demande la démission immédiate de Jamie Spears.

Après des mois d’un conflit ultra-médiatisé, Jamie Spears a annoncé à la mi-août qu’il accepterait d’abandonner ses fonctions. Mathew Rosengart, dans cette nouvelle demande relayée par le Hollywood Reporter, l’accuse de « s’attarder en attendant son inéluctable retrait » à des fins pécuniaires. En effet, selon lui, Jamie Spears refuse de se retirer avant le compte-rendu de la tutelle, qui pourrait lui valoir le paiement d’une somme conséquente:

« Le statu quo n’est plus tolérable, et Britney Spears ne sera pas extorquée », déclare-t-il. « La tentative flagrante de M. Spears de troquer sa suspension et son retrait contre environ 2 millions de dollars de paiement, qui s’ajoutera aux millions que lui et ses associés ont déjà récoltés de la fortune de Mlle Spears, n’est pas une base de négociations acceptable. »

Comme le rappelle le Guardian, ce dossier vient compléter une première demande de retrait de Jamie Spears, formulée par Mathew Rosengart à juillet. Elle sera examinée par la justice lors d’une audience prévue le 29 septembre.

« Bien que M. Spears ait enfin été forcé de reconnaître qu’il est dans l’intérêt de sa fille qu’il se retire dès maintenant, il réclame le droit de traîner des pieds parce qu’il est dans son intérêt à lui de s’accrocher à cette tutelle jusqu’à ce qu’il ait le sentiment d’avoir suffisamment redoré son image », ajoute-t-il.

La mise à l’écart de Jamie Spears est réclamée de longue date par les fans de la chanteuse, à l’origine d’une campagne en sa faveur sous le mot d’ordre #FreeBritney (« #LibérezBritney »).

Britney Spears, 39 ans, avait été placée sous tutelle en 2008, après une descente aux enfers très médiatisée. La chanteuse du tube Toxic s’est récemment publiquement opposée à sa tutelle lors de témoignages face à la justice ou dans des publications sur les réseaux sociaux.

Elle avait notamment affirmé n’avoir pas pu se faire retirer son stérilet alors qu’elle souhaitait avoir d’autres enfants, et être obligée de prendre des médicaments qui la font se sentir « saoule ». Britney Spears a récemment annoncé sur Instagram qu’elle ne chantera plus sur scène tant qu’elle sera sous la tutelle de son père.