On se rappelle bien de son passage au sein du groupe Back-Up. Djumay, ce chanteur qui était passé derrière le rideau depuis quelques temps, annonce son grand come back sur scène. Même après son divorce d’avec Back-Up, Jean-Mary Clermanso, qui a pour nom de scène Djumay a décidé d’émigrer en France pour intégrer la formation musicale Steel Groove. A l’œil nu, Djumay et la musique sont indissociables.

Son talent était perceptible depuis son jeune âge à l’église. Mais tout a commencé véritablement quand il avait remporté haut la main un concours de talent baptisé « Concours des petits chanteurs » organisé par Alix Michel, sur radio
Nationale d’Haïti.
Sur 50 candidats, le jeune Clermanso était le grand gagnant de ce concours en revisitant la chanson « Ou pi la », dont la version originale est de Fred Paul et Bobby Raymond, chantée par la légende Dadou Pasquet de Magnum Band en 1991.

En 2003, Djumay avait intégré la formation musicale Back-Up où son passage a été remarquable. Après avoir émigré en France, l’artiste a fait une nouvelle expérience avec la formation Steel Groove. Son passage a été scellé par deux albums studio et des multiples performances live pour la communauté haïtienne en France.

Chemin faisant, Le chanteur a fait cavalier seul en créant sa propre formation musicale KDM. En quatre années, deux nouveaux albums ont été mis à l’appréciation du public.

Djumay a eu des collaborations avec des groupes comme Tabou Combo ou Nu Look lors des grandes prestations live au Zénith.
L’artiste rappelle également qu’il a été sollicité par Klass et Tabou Combo pour intégrer leur formation musicale respective, mais faute de documents légaux, le chanteur a dû faire marche arrière, nous a-t-il confié.

Dans un délai record, son nouveau projet sera dévoilé à la presse et au grand public. Des artistes expérimentés figurent parmi les membres de cette nouvelle formation musicale. De nouvelles compositions ainsi que des vidéoclips sortiront bientôt pour annoncer son tout premier album.

Du nouveau déjà dans la HMI.

Richarson Bigot