Dans un communiqué diffusé mercredi, l’instance esquisse les modalités d’un retour de ces athlètes, mis au ban du sport mondial dans le sillage de l’invasion de l’Ukraine, fin février 2022.Dans un communiqué diffusé mercredi, l’instance esquisse les modalités d’un retour de ces athlètes, mis au ban du sport mondial dans le sillage de l’invasion de l’Ukraine, fin février 2022.