Le temps a figé ces deux monstres en ce qui semble être une scène de combat. Extraordinairement bien préservés, les fossiles des deux dinosaures vont pouvoir être examinés par le Musée d’histoires naturelles de Caroline du Nord (NCMNS) qui vient de les acquérir auprès de propriétaires privés. Les spécimens semblent figurer un T-Rex et un Triceratops en plein duel.

Aux États-Unis, les fossiles trouvés sur des terres privées appartiennent aux propriétaires de ces terres. Ils peuvent donc être achetés, vendus ou jalousement dissimulés aux chercheurs. C’est un peu de tout ça qui est arrivé à cet incroyable fossile d’un T-Rex et d’un Triceratops qui semblent avoir été surpris en plein duel. Un fossile sorti de la terre d’un ranch du Montana en 2006 et qui refait aujourd’hui surface dans le Musée d’histoires naturelles de Caroline du Nord (NCMNS).

C’est à un chasseur de fossiles que l’on doit l’extraordinaire découverte. Mais ce n’est qu’une fois que le fossile a été totalement mis au jour, après des mois de fouilles, que son histoire rocambolesque commence réellement. Il fut d’abord conservé dans un laboratoire privé, puis les propriétaires du ranch ont ensuite cherché à le vendre à un musée. Sans succès. Certains chercheurs l’estimaient de peu d’intérêt, remettant en doute la qualité des fouilles. Alors, les propriétaires du ranch ont tenté la vente aux enchères. Mais l’enchère minimale — de six millions de dollars, excusez du peu — n’a pas été atteinte. Et lorsque le NCMNS a finalement exprimé son intérêt, il lui a fallu se lancer dans une très complexe bataille juridique pour déterminer à qui appartenait vraiment le fossile, un ancien partenaire commercial du ranch ayant, dans l’intervalle, souhaité faire valoir ses droits.

L’histoire semble bien finir puisque le fossile revient enfin à des chercheurs qui vont pouvoir l’étudier. Mais pour cela, il leur a tout de même fallu l’acheter. Une triste nouvelle pour nombre de paléontologues qui militent contre le commerce de fossiles. Notamment de fossiles de dinosaures qui s’arrachent parfois à prix d’or. Il a d’ailleurs fallu au Musée d’histoires naturelles de Caroline du Nord le soutien financier de plusieurs mécènes – des fondations, des villes, des comtés et même des États – pour acquérir le fameux fossile soupçonné figurer un duel un T-Rex et un Triceratops.

C’est dans un laboratoire de paléontologie ultramoderne que les chercheurs vont désormais pouvoir étudier dans le détail ce fossile de quelque 13.600 kilogrammes. Au cœur d’une exposition interactive qui dévoilera en même temps le trésor au public, ils vont d’abord confirmer qu’il s’agit bien de fossiles d’un Triceratops et d’un T-Rex. Car certains soupçonnent que l’on pourrait avoir affaire à un tyrannosaure nain, un Nanotyrannus, une espèce dont l’existence reste controversée.

Les paléontologues vont aussi chercher à savoir si oui ou non, duel il y a eu entre ces deux monstres. En déterminant quand et comment chacun d’entre eux a été enseveli et s’ils portent des blessures infligées par l’autre.

Les réponses à ces questions viendront bien sûr du fossile en lui-même. Il est en effet incroyablement bien conservé. La roche contient des impressions de peau et des résidus de tissus mous qui se sont formés au fur et à mesure que les dinosaures se dégradaient. Peut-être même les paléontologues pourront-ils extraire le contenu de leur estomac. Pour le reste, ils pourront compter sur des fouilles sur le site de la découverte, dans le fameux ranch du Montana, dont l’accès leur a finalement aussi été accordé.

Intéressé par ce que vous venez de lire ?

Abonnez-vous à la lettre d’information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. 

12 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici