Depuis lundi, le nord de l’Algérie, en particulier la région de Kabylie, est en proie aux flammes. Les incendies seraient d’origine criminelle, selon les autorités, et sont aggravés par les vents et la canicule. Ils ont causé la mort de 65 personnes, dont 28 militaires, d’après un bilan provisoire. Depuis lundi, le nord de l’Algérie, en particulier la région de Kabylie, est en proie aux flammes. Les incendies seraient d’origine criminelle, selon les autorités, et sont aggravés par les vents et la canicule. Ils ont causé la mort de 65 personnes, dont 28 militaires, d’après un bilan provisoire. 

Depuis lundi, le nord de l’Algérie, en particulier la région de Kabylie, est en proie aux flammes. Les incendies seraient d’origine criminelle, selon les autorités, et sont aggravés par les vents et la canicule. Ils ont causé la mort de 65 personnes, dont 28 militaires, d’après un bilan provisoire.