Il y a 20 ans, New York perdait l’un de ses symboles. Les « Twin Towers », représentant la puissance économique américaine, ont été la cible de terroristes d’Al-Qaïda. En s’effondrant, elles ont en partie détruit l’emblématique quartier du World Trade Center, composé de plusieurs buildings au sud de Manhattan. Deux décennies plus tard, le quartier a été réaménagé et n’est plus uniquement une place financière : un mémorial et un musée ont été construits à l’emplacement même des anciennes tours jumelles. Le « One World Trade Center » est aussi devenu en 2013 le plus haut gratte-ciel des États-Unis.Il y a 20 ans, New York perdait l’un de ses symboles. Les « Twin Towers », représentant la puissance économique américaine, ont été la cible de terroristes d’Al-Qaïda. En s’effondrant, elles ont en partie détruit l’emblématique quartier du World Trade Center, composé de plusieurs buildings au sud de Manhattan. Deux décennies plus tard, le quartier a été réaménagé et n’est plus uniquement une place financière : un mémorial et un musée ont été construits à l’emplacement même des anciennes tours jumelles. Le « One World Trade Center » est aussi devenu en 2013 le plus haut gratte-ciel des États-Unis.

Il y a 20 ans, New York perdait l’un de ses symboles. Les « Twin Towers », représentant la puissance économique américaine, ont été la cible de terroristes d’Al-Qaïda. En s’effondrant, elles ont en partie détruit l’emblématique quartier du World Trade Center, composé de plusieurs buildings au sud de Manhattan. Deux décennies plus tard, le quartier a été réaménagé et n’est plus uniquement une place financière : un mémorial et un musée ont été construits à l’emplacement même des anciennes tours jumelles. Le « One World Trade Center » est aussi devenu en 2013 le plus haut gratte-ciel des États-Unis.