Aucune poursuite n’a été engagée à ce stade, alors que l’enquête se poursuit afin de comprendre la chronologie du drame.Aucune poursuite n’a été engagée à ce stade, alors que l’enquête se poursuit afin de comprendre la chronologie du drame.

Aucune poursuite n’a été engagée à ce stade, alors que l’enquête se poursuit afin de comprendre la chronologie du drame.

Le monde du cinéma est en état de choc. Quelques heures après que l’acteur Alec Baldwin a accidentellement tué par balle Halyna Hutchins, la directrice de la photographie et blessé le réalisateur du western qu’il était en train de tourner dans l’Etat américain du Nouveau-Mexique, de nombreuses questions restent en suspens afin de comprendre la chronologie des faits.

Dans la nuit, le Santa Fe New Mexican, un quotidien de l’État où le drame s’est produit, a publié quelques photographies de l’acteur peu après l’accident.

On peut y voir le comédien, visiblement affolé et mal en point, s’entretenir par téléphone avec un interlocuteur dont l’identité n’a pas été dévoilée. Sur un second cliché, Alec Baldwin est replié sur lui-même sur un parking, visiblement extrêmement secoué par les événements.

Selon un porte-parole du shérif cité par The Hollywood Reporter, le réalisateur Joel Souza se trouve dans un « état critique ». D’après le média spécialisé, citant un porte-parole de la production, il s’agit d’un « accident » impliquant un accessoire devant être chargé à blanc. L’enquête se poursuivait jeudi soir avec l’audition des témoins par les policiers et aucune poursuite n’a été engagée à ce stade, précise le communiqué.

Un peu plus tôt, les services du shérif avaient indiqué que l’incident semblait lié à une arme servant d’accessoire sur le tournage et que « les enquêteurs cherchent à savoir quel type de projectile a été tiré » et dans quelles circonstances.