Ces images sont les premières d’un tigre de Tasmanie en couleurs. Benjamin – c’est son nom – est mort en 1936, actant l’extinction de l’espèce. Il n’existait de lui que des séquences vidéos en noir et blanc. Mais un de ces clips a été restauré par la « National film and sound archive of Australia ». La colorisation a été réalisée à Paris par un Français, Samuel François Steininger. Il a travaillé dessus pendant plus de 200 heures.Ces images sont les premières d’un tigre de Tasmanie en couleurs. Benjamin – c’est son nom – est mort en 1936, actant l’extinction de l’espèce. Il n’existait de lui que des séquences vidéos en noir et blanc. Mais un de ces clips a été restauré par la « National film and sound archive of Australia ». La colorisation a été réalisée à Paris par un Français, Samuel François Steininger. Il a travaillé dessus pendant plus de 200 heures.

Ces images sont les premières d’un tigre de Tasmanie en couleurs. Benjamin – c’est son nom – est mort en 1936, actant l’extinction de l’espèce. Il n’existait de lui que des séquences vidéos en noir et blanc. Mais un de ces clips a été restauré par la « National film and sound archive of Australia ». La colorisation a été réalisée à Paris par un Français, Samuel François Steininger. Il a travaillé dessus pendant plus de 200 heures.