Les forces de sécurité polonaises ont fait usage de gaz lacrymogène et déployé des canons à eau pour repousser des migrants qui jetaient des pierres en tentant mardi de traverser la frontière à partir du Bélarus, qui a de son côté accusé la Pologne de tenter d' »aggraver la situation ». Environ 4000 migrants au total campent actuellement, selon les garde-frontières polonais, dans le froid et des conditions qui se dégradent de jour en jour, le long de cette frontière.

Les forces de sécurité polonaises ont fait usage de gaz lacrymogène et déployé des canons à eau pour repousser des migrants qui jetaient des pierres en tentant mardi de traverser la frontière à partir du Bélarus, qui a de son côté accusé la Pologne de tenter d' »aggraver la situation ». Environ 4000 migrants au total campent actuellement, selon les garde-frontières polonais, dans le froid et des conditions qui se dégradent de jour en jour, le long de cette frontière.[#item_full_content]