Depuis la chute des talibans en 2001, les femmes afghanes avaient obtenu le droit d’étudier, de travailler. Aujourd’hui, elles craignent un retour à une vie difficile et recluse. Les associations qui défendent leurs droits depuis des années regrettent ce retour en arrière.Depuis la chute des talibans en 2001, les femmes afghanes avaient obtenu le droit d’étudier, de travailler. Aujourd’hui, elles craignent un retour à une vie difficile et recluse. Les associations qui défendent leurs droits depuis des années regrettent ce retour en arrière.

Depuis la chute des talibans en 2001, les femmes afghanes avaient obtenu le droit d’étudier, de travailler. Aujourd’hui, elles craignent un retour à une vie difficile et recluse. Les associations qui défendent leurs droits depuis des années regrettent ce retour en arrière.