Un véhicule de l’État islamique a été la cible d’une frappe américaine ce dimanche à Kaboul.Un véhicule de l’État islamique a été la cible d’une frappe américaine ce dimanche à Kaboul.

Un véhicule de l’État islamique a été la cible d’une frappe américaine ce dimanche à Kaboul.

Les Etats-Unis ont réalisé dimanche à Kaboul une frappe « défensive » de drone contre un véhicule chargé d’explosifs, afin de « supprimer une menace imminente » de Daesh au Khorasan (EI-K) contre l’aéroport, a annoncé le Pentagone.

« Les forces américaines ont mené aujourd’hui une frappe aérienne défensive » de drone, lancée depuis l’extérieur de l’Afghanistan, « contre un véhicule à Kaboul, éliminant une menace imminente de l’EI-K contre l’aéroport international » Hamid Karzai, a précisé Bill Urban, un porte-parole du commandement central. « Nous sommes certains d’avoir atteint la cible », a-t-il ajouté.

« Nous vérifions l’éventualité de victimes civiles », a-t-il dit en précisant n’avoir « pas d’indication à cette heure » qu’il y en ait.

« De fortes explosions secondaires provenant du véhicule ont montré la présence d’une quantité importante d’explosifs », a-t-il ajouté. « Nous restons vigilants face à de futures menaces potentielles. »

Joe Biden avait fait savoir samedi qu’une nouvelle attaque était « hautement probable », après l’attentat de jeudi aux abord de l’aéroport de Kaboul, revendiqué par l’EI-K et qui a fait plus d’une centaine de morts dont 13 militaires américains.

En représailles, les Etats-Unis ont effectué une frappe de drone en Afghanistan, tuant deux membres de l’État islamique et en blessant un troisième, et prévenu que ce ne serait pas « la dernière ».

Le président américain et son épouse Jill Biden se trouvaient dimanche matin sur la base militaire de Dover, à l’est de Washington, auprès de familles de ces militaires lorsque l’annonce de la dernière frappe aérienne est tombée. Ils rendront hommage à leurs dépouilles à midi (16 heures GMT).