25.8 C
Port-au-Prince
mercredi, octobre 27, 2021
Accueil Uncategorized Les guêpes peuvent causer des accidents d’avion

Les guêpes peuvent causer des accidents d’avion

127
0

Publié le 27/11/2020 à 17h30

Classé sous :insecte
, guêpe
, nid de guêpes

On sait que les oiseaux peuvent provoquer des accidents d’avion en étant aspirés dans les réacteurs au décollage. Les chercheurs estiment ainsi que, depuis les débuts de l’aviation civile, les oiseaux ont entraîné la perte d’environ 90 avions et fait 300 victimes. Mais on a du mal à imaginer qu’un minuscule insecte puisse provoquer autant de dégâts. Une récente étude parue dans Plos One montre pourtant que les guêpes Pachodynerus nasidens sont à l’origine de 26 incidents d’avion entre février 2016 et avril 2019 à l’aéroport de Brisbane, en Australie. En effet, les guêpes ont pour mauvaise habitude de construire leur nid dans les sondes servant à mesurer les flux d’air, des sortes de tubes reliant le cockpit à l’extérieur de l’appareil.

Les nids de guêpe bouchent les entrées d’air, ce qui peut conduire à des problèmes de sécurité, certains relativement graves. Dans l’un de ces cas extrêmes, un avion dut se poser en urgence peu après son décollage car les pilotes avaient enregistré une différence de vitesse due à l’obstruction de la sonde. Afin de mesurer l’ampleur du problème, les chercheurs ont construit des répliques 3D de sondes, montées à quatre endroits différents de l’aéroport. Selon leurs observations, le succès de nidification (c’est-à-dire la proportion de nids produisant des adultes vivants) est optimal entre 24 et 31 °C, et les sondes avec des ouvertures de plus de 3 mm de diamètre sont préférées.

« Nous espérons que cette recherche attirera l’attention sur un problème peu connu mais grave pour les voyages aériens dans les régions tropicales et subtropicales », concluent les auteurs qui appellent à prendre des mesures pour lutter contre les guêpes dans les aéroports.

Les guêpes construisent leur nid dans les entrées des sondes qui servent à mesurer les flux d’air. © House et al. (2020) Plos One

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici