« Les morts ne nous aiment plus » : le deuil sur le divan de Philippe Grimbert

0
62

Rencontre avec l’écrivain et psychanalyste Philippe Grimbert, qui publie « Les morts ne nous aiment plus » (Éditions Grasset). Un nouveau roman bouleversant qui explore, par la fiction, l’abîme du deuil et les subterfuges dans lesquels on est prêt à s’engager pour le traverser. Comme dans ses précédents romans, l’auteur d’ »Un Secret » nous parle aussi de la perte et de consolation, et nous redit combien la puissance de l’écriture permet aller loin dans l’exploration de nos blessures intimes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici