Le gouvernement a annoncé, ce 7 décembre, l’augmentation des prix des produits pétroliers, à partir du vendredi 10 décembre 2021. C’est le ministre de l’économie est des finances, Michel Patrick Boisvert, lors d’un point de presse donné à la résidence officielle du Premier ministre, qui en a fait l’annonce.

D’ici vendredi, la gazoline passera à 250 gourdes le gallon, soit une augmentation de 49 gourdes. Alors que le gallon du diesel coûte 184 gourdes, il se vendra à 353 gourdes. Pour le kérozène, le prix du gallon est passé de 163 gourdes à 352 gourdes, soit une augmentation de 189 gourdes.

À en croire le gouvernement, cette décision a été adoptée en concertation avec des syndicats de transport en commun et des opérateurs évoluant dans le secteur pétrolier.

Pour justifier cette augmentation, le ministre de l’économie et des finances, Michel Patrick Boisvert avance ce chiffre :150 milliards de gourdes. C’est la somme que perd l’Etat haitien entre 2010 à date, en subventionnant le carburant. Pour sa part, le ministre des affaires sociales, Jean Ricot Odney, rassure que cette décision n’affectera pas les prix des des transports en commun.