A travers un amendement au projet de loi olympique, adopté mardi, la commission de la culture du Sénat propose un moyen de « mieux prévenir les fraudes et les troubles », comme ceux qui ont émaillé la finale de la Ligue des champions de football en mai 2022.A travers un amendement au projet de loi olympique, adopté mardi, la commission de la culture du Sénat propose un moyen de « mieux prévenir les fraudes et les troubles », comme ceux qui ont émaillé la finale de la Ligue des champions de football en mai 2022.