Serial 1 Cycle, l’entreprise indépendante créée par Harley Davidson pour commercialiser sa gamme de vélos électriques, vient de dévoiler ses quatre modèles pour lesquels les précommandes sont ouvertes. Ils sont pour le moment réservés à l’Allemagne et aux Etats-Unis.

C’est fait, Harley Davidson a lancé la commercialisation de ses vélos à assistance électrique via sa filiale Serial 1 Cycle. Au programme, quatre VAE à vocation urbaine dont les tarifs sont compris entre 3.400 et 5.000 dollars (entre 2.860 et 4.210 euros au cours actuel). Un positionnement moyen/haut de gamme assez « raisonnable » au vu des prix élevés que pratique la marque américaine avec ses motos mais qu’il faudra comparer aux prestations offertes par des marques de VAE concurrentes telles que Specialized ou Giant. Sans compter que Harley Davidson n’est pas le seul fabricant de motos à exploiter son image de marque sur ce créneau juteux du vélo électrique.  Ducati, Malaguti, Triumph et Yamaha sont aussi sur les rangs.

Serial 1 décline son offre avec deux modèles : le Mosh/Cty et le Rush/Cty. Ce dernier est décliné en trois variantes avec un cadre haut classique, un cadre à enjambement bas (Step-Thru) et une version Speed réservée aux Etats-Unis qui peut atteindre 45 km/h.

Ils sont tous équipés d’un moteur électrique 250W de la marque allemande Brose qui développe 90 Nm de couple avec une assistance qui se coupe à 25 km/h, conformément à la réglementation européenne sur les VAE. La différence se fait sur la capacité de la batterie et l’autonomie annoncée : entre 56 et 185 km pour le Rush/Cty avec une batterie 706 Wh ; entre 40 et 185 km pour le Rush/Cty Speed avec la même batterie ; entre 48 et 144 km pour le Rush/Cty Step-Thru avec une batterie de 529 Wh ; entre 56 et 168 km pour le Mosh/Cty avec la même batterie 529 Wh. Une charge complète prend entre 4,7 et 6,5 heures selon qu’il s’agit de la batterie 529 ou 706 Wh.

Au niveau des caractéristiques, les quatre modèles utilisent une transmission Enviolo Automatiq et quatre modes d’assistance, des freins à disque, un éclairage AV/AR Led intégré, une courroie d’entrainement plutôt qu’une chaine. Les trois modèles Rush/Cty ont une vocation plus utilitaire avec des garde-boues et porte-bagages à l’avant et à l’arrière. Le Mosh/Cty joue sur un style plus minimaliste et branché. Il est vendu 3.399 dollars (2.860 euros au cours actuel) et sera livrable à partir du printemps prochain. Le Rush/Cty Step-Thru coute 4.399 dollars (3.700 euros) et arrivera au même moment. Idem pour le Rush/Cty à 4.499 dollars (environ 3.800 euros). Le Rush/Cty Speed à 4.999 dollars (environ 4.200 euros) sera disponible l’été prochain et seulement aux Etats-Unis.

Quant au Serial 1, le concept hommage à la toute première Harley-Davidson sortie en 1903, il semblerait qu’il ne soit pas destiné à une production de série. Quelques exemplaires pourraient être fabriqués pour être offerts ou vendus à certaines occasions spéciale.

Intéressé par ce que vous venez de lire ?

Abonnez-vous à la lettre d’information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici