Theranos pourrait s’apparenter à l’arnaque du siècle dans la Silicon Valley. Pendant quinze ans, sa fondatrice Elizabeth Holmes a fait croire qu’elle allait révolutionner les analyses sanguines, avec une machine qui ne marchait pas. Son procès s’est ouvert le 7 septembre. Elle risque jusqu’à 20 ans de prison.Theranos pourrait s’apparenter à l’arnaque du siècle dans la Silicon Valley. Pendant quinze ans, sa fondatrice Elizabeth Holmes a fait croire qu’elle allait révolutionner les analyses sanguines, avec une machine qui ne marchait pas. Son procès s’est ouvert le 7 septembre. Elle risque jusqu’à 20 ans de prison.

Theranos pourrait s’apparenter à l’arnaque du siècle dans la Silicon Valley. Pendant quinze ans, sa fondatrice Elizabeth Holmes a fait croire qu’elle allait révolutionner les analyses sanguines, avec une machine qui ne marchait pas. Son procès s’est ouvert le 7 septembre. Elle risque jusqu’à 20 ans de prison.