Alors que la France dispute dimanche la finale de la Coupe du monde, l’anthropologue revient, dans une tribune au « Monde », sur la dimension religieuse prêtée au ballon rond. Une allégorie plutôt qu’un véritable culte.Alors que la France dispute dimanche la finale de la Coupe du monde, l’anthropologue revient, dans une tribune au « Monde », sur la dimension religieuse prêtée au ballon rond. Une allégorie plutôt qu’un véritable culte.