Un navire de recherche océanique australien a découvert, dans les abysses de l’océan Indien, un volcan sous-marin qui ressemble à s’y méprendre à l’Œil de Sauron.  

Dans les abysses de l’océan Indien, se trouve un volcan sous-marin d’une forme particulière. Si vous êtes familier avec la trilogie du Seigneur des anneaux, celui-ci ressemble étrangement à l’Œil de Sauron. Il a été découvert dans le cadre d’une étude de la biodiversité marine des territoires australiens de l’océan Indien par une équipe de scientifiques à bord du navire RV Investigator. Ce dernier entreprend depuis fin juin un voyage autour des eaux méconnues de l’île Christmas et des îles Cocos, pour une durée initiale de 45 jours (le 20 juillet, l’agence scientifique nationale australienne a annoncé sur son site que le navire a dû suspendre sa mission à mi-chemin de son expédition pour des raisons techniques sans gravité, et qu’il reprendra sa route dès que possible).

Situé à 3.100 mètres de profondeur au sud-ouest de l’île Christmas, le volcan sous-marin baptisé Œil de Sauron, a été révélé à l’aide d’un sonar multifaisceaux. Une technologie qui émet des millions d’ondes sonores en direction des fonds marins et qui permet ainsi de cartographier en détail une région océanique. De forme ovale, ce volcan de 6,2 km sur 4,8 km de diamètre est une caldeira. Une sorte de vaste dépression circulaire ou elliptique, se formant lorsqu’un volcan s’effondre.

À ses côtés, il y avait aussi d’autres « yeux » volcaniques, surnommés Barad-dûr et Ered Lithui. Ces trois volcans font partie de l’amas de monts sous-marins Karma, estimé à plus de 100 millions d’années par les géologues. Ils se seraient formés à côté d’une ancienne dorsale marine, elle-même située à l’époque plus au sud, près de l’Antarctique.

« Nous savons que la région est recouverte d’énormes monts sous-marins formés à l’époque des dinosaures et nous savons que la région se situe à un point critique entre les océans Pacifique et Indien. Nous sommes vraiment enthousiasmés par la perspective de découvrir de nouvelles espèces, peut-être même de nouvelles branches de l’arbre de vie, qui jusqu’à présent sont restées cachées sous les vagues dans cette région inexplorée », explique le scientifique en chef de l’expédition Tim O’Hara, dans un communiqué de presse. 

Intéressé par ce que vous venez de lire ?

Abonnez-vous à la lettre d’information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. 

Liens externes

Définitions associées