Vendredi, l’armée malienne a assuré qu’une opération de son avviation avait permis de tuer 57 jihadistes, reconnaissant toutefois avoir perdu huit soldats dans l’intervention, dans la région limitrophe avec le Burkina Faso et le Niger.

Vendredi, l’armée malienne a assuré qu’une opération de son avviation avait permis de tuer 57 jihadistes, reconnaissant toutefois avoir perdu huit soldats dans l’intervention, dans la région limitrophe avec le Burkina Faso et le Niger.[#item_full_content]