Des dizaines de milliers de personnes ont manifesté à Varsovie ce samedi. En cause: la mort d’Izabella, 30 ans, enceinte de 5 mois. Pour les ONG de défense des droits des femmes, c’est une victime de la nouvelle législation interdisant presque tout avortement dans le pays. Fin septembre, après avoir perdu les eaux, Izabela s’est rendue à l’hôpital. Les médecins ont refusé de pratiquer une IVG alors que son fœtus était malformé et l’enfant condamné. Ils ont attendu la mort du fœtus pour agir et procéder à une césarienne. Izabela est morte d’un choc septique. 

Des dizaines de milliers de personnes ont manifesté à Varsovie ce samedi. En cause: la mort d’Izabella, 30 ans, enceinte de 5 mois. Pour les ONG de défense des droits des femmes, c’est une victime de la nouvelle législation interdisant presque tout avortement dans le pays. Fin septembre, après avoir perdu les eaux, Izabela s’est rendue à l’hôpital. Les médecins ont refusé de pratiquer une IVG alors que son fœtus était malformé et l’enfant condamné. Ils ont attendu la mort du fœtus pour agir et procéder à une césarienne. Izabela est morte d’un choc septique. [#item_full_content]