Les gangs armés de Martissant ont attaqué une nouvelle fois les transporteurs de produits pétroliers. Ils ont saisi au moins 4 camions-citernes remplis de carburant le mercredi 3 novembre 2021, à en croire le Président de l’Association Nationale des Propriétaires de Stations de Services (ANAPROSS), Marc-André Dériphonse, qui intervenait sur les ondes de Radio Magic9.

Le lundi 1er novembre 2021, environ six camions-citernes ont été saisis à Martissant et cinq parmi les six chauffeurs ont été enlevés. L’autre a eu le temps de prendre la fuite, selon les responsables du secteur. Moins de trois jours après, les bandits ont à nouveau détourné quatre camions remplis de carburant. Pour l’instant, on ignore si les bandits armés ont déjà pris contact avec les proches des victimes, s’il y a eu une demande de rançon.

Parallèlement, il faut dire que depuis le week-end écoulé, les crépitements d’armes automatiques résonnent nuit et jour au quatre coins de Martissant. Ce sont les gangs armés de Ti Bwa, Grand-Ravine et Village de Dieu qui s’offrent une nouvelle bataille pour le contrôle de territoire, rapporte le journaliste Eddyson De Varain.

D’après les informations révélées par le journal en ligne HIP, plusieurs cadavres et des blessés ont été recensés, des habitants quittent à nouveau leur demeure pour échapper à cette funeste réalité.