La situation migratoire, qui secoue la frontière entre la Pologne et la Biélorussie, semble se débloquer. 571 migrants irakiens sont près à rentrer chez eux, après que la chancelière allemande Angela Merkel se soit entretenue à trois reprises en deux jours avec le président biélorusse Alexandre Loukachenko. Un premier vol de rapatriement aura lieu ce jeudi. 

La situation migratoire, qui secoue la frontière entre la Pologne et la Biélorussie, semble se débloquer. 571 migrants irakiens sont près à rentrer chez eux, après que la chancelière allemande Angela Merkel se soit entretenue à trois reprises en deux jours avec le président biélorusse Alexandre Loukachenko. Un premier vol de rapatriement aura lieu ce jeudi. [#item_full_content]