Les parents de Gabby Petito, tuée par étranglement lors d’un voyage en van avec son petit-ami, reviennent sur le profil de son compagnon et demandent que justice soit faite.Les parents de Gabby Petito, tuée par étranglement lors d’un voyage en van avec son petit-ami, reviennent sur le profil de son compagnon et demandent que justice soit faite.

Les parents de Gabby Petito, tuée par étranglement lors d’un voyage en van avec son petit-ami, reviennent sur le profil de son compagnon et demandent que justice soit faite.

« J’étais rassurée parce qu’elle partait avec Brian, et je pensais qu’il prendrait soin d’elle ». La mère de Gabby Petito, une influenceuse américaine de 22 ans retrouvée morte le 19 septembre dans une forêt du Wyoming alors qu’elle était partie en road trip avec son petit-ami Brian Laundrie, s’est confiée au bras de son compagnon dans une interview donnée à 60 minutes Australia.

Celle qui partageait sur les réseaux sociaux et envoyait à ses parents des « messages et des photos » presque tous les jours de son voyage en van aménagé n’a plus donné de ses nouvelles à partir de la fin du mois d’août. Quand la mère de Gabby Petito a décidé de déclarer sa fille disparue, elle a alors appris par l’enquêteur que le petit-ami de sa famille était, lui, rentré du voyage avec son van, et sans Gabby.

Après trois semaines de recherches, le corps de l’influenceuse a été retrouvé, et le médecin légiste a conclu la semaine dernière que « la cause de la mort est la strangulation » et qu' »il s’agit d’un homicide ».

« J’espère qu’elle n’a pas souffert », a confié Nicole Schmidt, la mère de Gabby, au média australien. « On pense que ça ne peut pas nous arriver, c’est surréaliste ».

Alors que Brian Laundrie est considéré comme une « personne digne d’intérêt pour l’enquête », l’homme reste introuvable. Depuis plusieurs semaines, les recherches sont principalement menées dans une réserve marécageuse de Floride, un endroit qu’il connait bien.

Quand la journaliste a évoqué la disparition de Brian Laundrie, le compagnon de la mère de Gabby l’a tout de suite reprise, « il se cache, (…) Gaby était disparue, lui se cache ».

Pourtant, Brian Laundrie semblait être « un gars sympa », « poli », qui « lisait des histoires » aux autres enfants de la mère de Gabby. Mais le couple est apparu sous une autre facette après la publication d’une vidéo issue de la caméra piéton d’un policier.

Au bout d’un mois de voyage, une équipe de policiers est intervenue auprès du couple après qu’ils se soient disputés. Sur les images de la caméra piéton, Gabby Petito est alors apparue en larmes.

« Deux personnes nous ont dit qu’elles l’avaient vu vous frapper », lui dit l’un des agents et l’influenceuse répond que c’est elle qui a frappé Brian en premier. Le couple est séparé pour la nuit avant de reprendre leur voyage le lendemain. Une vidéo difficile à regarder pour sa mère qui a déclaré vouloir « sauter à travers l’écran pour la secourir ».

Le plus difficile pour les parents, c’est aussi le silence de la famille de Brian. « Le silence parle […] je pense qu’ils savent, peut-être pas tout, mais beaucoup d’informations, j’aimerais leur demander en face-à-face pourquoi faites vous ça, dites moi la vérité », a déclaré la mère de Gabby. Pour son père, ce silence est « un supplice ».

« Nous étions éveillés tous les jours et toutes les nuits jusqu’à ce que l’on retrouve Gabby, pourquoi ceux qui aiment Brian ne font pas la même chose pour lui? Parce que s’ils le faisaient, peut être qu’on l’aurait retrouvé », a lancé le beau-père de Gabby, avant d’ajouter elle « avait 22 ans, on lui a volé sa vie ».

C’est pourquoi la mère de Gabby a fini par déclarer devant la caméra vouloir que Brian « soit emprisonné pour le reste de sa vie ».